La stagflation est-elle proche ?

| Multi-Actifs | Analyses Macro

Le contexte macroéconomique a évolué rapidement ces derniers temps : Au cours des derniers mois, ce qui fût un environnement idéal de croissance record, de pressions inflationnistes supposées temporaires et de banques centrales ultra accommodantes, s’est transformé en un ralentissement de la reprise, une hausse de l’inflation et une diminution du soutien monétaire. Les actifs à risque ont commencé à refléter ce décalage. Les incertitudes macroéconomiques et politiques croissantes pèsent sur le sentiment des investisseurs, qui se demandent si ces évolutions ne sont qu’un simple accroc dans la matrice macroéconomique ou si elles pourraient déboucher sur un contexte « stagflationniste » plus préoccupant.


 

Inertia

The Hustlers, 1987





Et Maintenant ?

Que disent les données?

Nos Nowcasters de croissance ont ralenti en juillet, signe que la reprise a atteint un sommet en juin. La décélération a pris de l’ampleur au cours de l’été, sous forme de retour à la moyenne de niveaux extrêmes ; rien d’inquiétant en soi, mais la poursuite de la baisse a attiré l’attention des investisseurs en septembre, y compris la nôtre. Plus important, les deux principales économies à l’origine de la baisse sont la Chine et les États-Unis, ce qui est bien plus inquiétant. La décélération suit le même schéma que la reprise post-Covid : La Chine, suivie des US, puis de l’Europe. Le Nowcaster chinois est devenu légèrement négatif et indique une croissance inférieure au potentiel pour la première fois depuis janvier 2020. Il n’a fallu que trois mois à son économie pour virer du niveau supérieur au potentiel au niveau actuel, et le prochain trimestre sera donc crucial pour évaluer si la croissance chinoise se stabilisera autour de son potentiel à long terme ou si elle plonge davantage vers des niveaux de récession. Le même phénomène a été observé aux États-Unis, bien que partant d’une base plus élevée. Le rythme du ralentissement a été significatif : au cours des deux derniers mois, en moyenne, 67 % des données liées à la croissance se sont détériorées. Le Nowcaster US est tombé à presque zéro, signifiant que l’économie US croît désormais à son potentiel long terme. En Europe, la croissance semble avoir atteint un sommet et devrait également s’inverser.

Figure 1: Nowcasters de croissance US, Chine, et Zone Euro

Figure 1: US, China, and Eurozone Growth Nowcasters
Source: Bloomberg, RavenPack, Unigestion, au 14.09.2021

Pour l’inflation, des pressions plus élevées pendant plus longtemps semblent désormais être acceptées par les acteurs du marché, mais moins par les banques centrales. Les exemples de hausse des prix affluent chaque jour et leur dénominateur commun est le déséquilibre entre l’offre et la demande, surtout du côté de l’offre. Les indices IPP et IPC progressent de concert, bien que le premier soit plus rapide que le second. Le spread entre l’IPP et l’IPC n’a jamais été aussi important depuis les crises pétrolières du milieu des années 1970. Les exemples d’envolée des prix des intrants sont légion : les prix de l’aluminium et du charbon ont augmenté de 50 % par rapport à leurs niveaux d’avant la crise, les coûts de transport d’un conteneur de Shanghai à Los Angeles ont été multipliés par sept au cours de la même période, les prix de l’électricité ont été multipliés par cinq, et la liste continue.

Par conséquent, les forces combinées du ralentissement de la croissance et d’une inflation plus forte et plus longue pourraient conduire à la stagflation, poussant les décideurs à ajuster les politiques monétaires en conséquence.

Figure 2: Differentiel IPP/IPC –Etats Unis

Figure-2-US-CPI_PPI-Differential
Source: Bloomberg, Unigestion, au 14.09.2021

Le sentiment se détériore

L’environnement dit de « Goldilocks » est probablement arrivé à son terme. Les récents mouvements du marché, tant à la surface qu’en dessous, indiquent que la complaisance des investisseurs a baissé sans toutefois disparaître. L’indice MSCI AC World est en baisse de 2 % par rapport à son pic du 6 septembre. Bien que cela ressemble à un nouveau blip dans la reprise, d’autres marchés plus pro-cycliques, tels que l’indice américain Russell 2000 des petites entreprises, ont baissé deux fois plus, reflétant les préoccupations en matière de croissance. La volatilité a également augmenté, l’indice VIX dépassant 20 pour la première fois depuis la mi-août. En termes de rotation, la surperformance des valeurs « Growth » par rapport à « Value » s’est finalement stabilisée. Les actifs liés à l’inflation ont continué d’afficher de solides performances, notamment les breakevens d’inflation et les matières premières cycliques.

Figure 3: Performance matières premières et inflation – 2021

Figure 3: Inflation Breakevens and Energy Total Returns - YTD

Source: Bloomberg, Unigestion, au 14.09.2021. Le composite inflation est équipondéré des swaps d’inflation US, Euro et UK

Plus sélectifs

Nous pensons que la dynamique actuelle du marché est logique compte tenu des incertitudes qui sont apparues récemment sur les fronts macro et politiques. Le momentum observé jusqu’en septembre s’est transformé de ce que nous considérions comme une « exubérance rationnelle » en complaisance, ce qui nous a conduits à devenir plus prudents et à réduire l’allocation aux actifs plus risqués. Néanmoins, notre analyse de l’environnement actuel reste positive, même si elle est plus nuancée. Nous nous attendons à ce que la volatilité des marchés et de la conjoncture soit plus forte qu’en début d’année, mais nous pensons que la croissance se stabilisera autour de son potentiel à long terme. L’amélioration continue des campagnes de vaccination maintiendra la demande à flot, et les déséquilibres du marché de l’emploi américain devraient se normaliser plus tôt que prévu, maintenant que les indemnités spéciales de Covid prennent fin. Dans l’intervalle, les incertitudes liées à la croissance devraient relâcher la pression exercée sur les banquiers centraux en faveur d’une politique accommodante plus longtemps, mais probablement à un rythme réduit. Nous continuons donc à privilégier les actifs de reflation, qui jouent un rôle de diversification essentiel dans l’environnement actuel.

Unigestion Nowcasting

World Growth Nowcaster

World Growth Nowcaster

World Inflation Nowcaster

World Inflation Nowcaster

Market Stress Nowcaster

Market Stress Nowcaster

Changement hebdomadaire

  • La semaine dernière, notre Nowcaster de croissance mondiale était stable, la plupart des grandes économies affichant une croissance constante.
  • Notre Nowcaster d’inflation mondiale a légèrement augmenté, en raison de pressions inflationnistes plus fortes dans les pays développés, en particulier au Royaume-Uni et au Canada.
  • Les tensions sur le marché ont terminé la semaine inchangées.

Sources : Unigestion. Bloomberg, au 17 septembre 2021


Informations Importantes

Ce document vous est fourni à titre confidentiel et ne doit pas être distribué, publié, reproduit ou divulgué, en tout ou en partie, à toute autre personne.

Les informations et les données présentées dans ce document peuvent traiter de l’activité générale du marché ou des tendances du secteur, mais ne doivent pas être considérées comme des prévisions, des recherches ou des conseils d’investissement. Il ne s’agit pas d’une promotion financière et ne constitue pas une offre, une sollicitation ou une recommandation de quelque nature que ce soit d’investir dans les stratégies ou dans les véhicules d’investissement auxquels il fait référence. Certaines des stratégies d’investissement décrites ou évoquées dans le présent document peuvent être considérées comme des investissements à haut risque et difficilement réalisables, susceptibles de subir des pertes substantielles et soudaines, y compris la perte totale de l’investissement.

Les vues d’investissement, les opinions ou les analyses économiques et de marché exprimées dans ce document présentent le jugement d’Unigestion à la date de publication sans tenir compte de la date à laquelle vous pouvez accéder à l’information. Il n’y a aucune garantie que ces vues et opinions exprimées seront correctes et elles ne prétendent pas être une description complète des titres, marchés et développements auxquels il est fait référence. Toutes les informations fournies ici sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Dans la mesure où ce rapport contient des déclarations concernant l’avenir, ces déclarations sont prospectives et soumises à un certain nombre de risques et d’incertitudes, y compris, mais sans s’y limiter, l’impact des produits concurrents, les risques d’acceptation par le marché et d’autres risques.

Les données et les informations graphiques contenues dans le présent document sont fournies à titre indicatif uniquement et peuvent provenir de sources tierces. Bien que nous estimions que les informations obtenues de sources publiques et tierces sont fiables, nous ne les avons pas vérifiées de manière indépendante et nous ne pouvons donc pas garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. En conséquence, aucune déclaration ou garantie, expresse ou implicite, n’est ou ne sera faite par Unigestion à cet égard et aucune responsabilité n’est ou ne sera acceptée. Sauf indication contraire, la source est Unigestion. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Tout investissement comporte des risques, y compris la perte totale pour l’investisseur.

Unigestion SA est autorisée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Unigestion (UK) Ltd. est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (FCA) britannique et est enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Unigestion Asset Management (France) S.A. est autorisée et réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Unigestion Asset Management (Canada) Inc, dont les bureaux sont situés à Toronto et à Montréal, est enregistrée en tant que gestionnaire de portefeuille et/ou courtier sur le marché dispensé dans neuf provinces du Canada et également en tant que gestionnaire de fonds d’investissement en Ontario et au Québec. Son principal organisme de réglementation est la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO). Unigestion Asset Management (Düsseldorf) SA est co-régulée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BAFIN).